02/08/2016

2 août: Jour anniversaire de l'agression de la RDC par les Rwanda! Les criminels du RCD-Goma festoient à Kinshasa !

2 août: Jour anniversaire de l'agression de la RDC par les Rwanda! Les criminels du RCD-Goma festoient à Kinshasa !

RCD-Goma: Azarias Ruberwa accordant une interview sous le regard consentant de Jean-Pierre Ondekane

Le 2 août 1998 est une date noire pour les congolais. Il y a 18 ans, jour pour jour, le Rwanda agressé la République démocratique du Congo. 18 ans que les congolais ne fêtent pas cette journée de désolation. Mais les ex-rebelles du RDC-Goma, chaque année, ont le toupet de festoyer avec coupe de champagne, l'anniversaire du RCD-Goma, retransmis à la RTNC.

Arthur Zaïdi Goma, après avoir été Vice-président de la République avec le 1+4=0, est SDF à Kinshasa

En effet pour protéger ses frontières, le dictateur Rwandais Paul Kagamé prétextant de protéger sa petite frontière avait envoyé sa soldatesque jusqu'à deux mille kilomètres à l'intérieur de la RDC. Les Rwandais comme Azarias Ruberwa, Bizima Karahamueto, Moïse Nyamungabo se cachèrent derrière quelques congolais hommes de paille, qui deviendront comme des Rwandais des criminels: Arthur Zaïdi Goma, le Vuvuzélateur Lambert Mende Omalanga, Kin Key Mulumba le Moyibicrate, Alexis Tambwe Mwamba, Pierre Ondekane, Adolphe Onusumba, Wamba dia Wamba...comme des rebelles démocrates. La majorité de ces congolais opportunistes sont originaires d'autres provinces de la RDC et cela n'a pas dérangé leur conscience d'aller foutre la pagaille ailleurs.

Pauvre Congo, les rebelles du RCD-Goma coupèrent l'électricité du barrage d'Inga dans le Kongo-Central ex-Bas-Congo, privant l’électricité à 8 millions de Kinois. Des bébés prématurés dans des couveuses moururent, les kinois n'avaient plus de provisions...Des meubles serviront de bois de cuisson pour les aliments. Plus rien ne fonctionnait et les kinois étaient terrés chez eux. A cause de leurs barbaries, les criminels du RCD-Goma n'auront jamais Kinshasa. Ils rencontreront une farouche résistance !

C'est après le dialogue inter-congolais de Sun-City en Afrique du Sud, avec le gouvernement de 1+4=0 que des criminels qui ont pillé, violé, assassiné, tué... seront placés à la tête et au sein des institutions républicaines.

Le problème de la RDC, c'est l'impunité les bandits de grand chemin qui sont blanchis par des subterfuges. Aujourd'hui les criminels du RCD-Goma vont encore festoyer au Grand Hôtel de Kinshasa, narguant des millions de morts congolais à cause de leur bêtise !

26/06/2016

"CONGEXIT" pour alias Joseph Kabila et sa bande des apparatchiks mafieux !

"CONGEXIT" pour alias Joseph Kabila et sa bande des apparatchiks mafieux !

Ses jours sont comptés sur le trône de la République démocratique du Congo. Alias Joseph Kabila, l'Imposteur et usurpateur de Kingakati ne sera plus président le 19 décembre 2016 à minuit. D'après certaines sources, Jaynet Kanambé "Kabila" et Kikaya Bin Karubi viennent d'être chassés des Etats-Unis où ils étaient allés avec la ferme ambition de contribuer au financement de l'élection d'Hilary Clinton à la Maison Blanche. La milliardaire du dimanche, s'est cru tout permis. Elle vient d'être refoulé des Etats-Unis avec Kikaya Bin Kalubi le conseiller diplomatique de son neveu !

A quelques jours du 56è anniversaire de l'indépendance de la République démocratique du Congo, qui va se fêter à Kindu dans le Maniema, Christian Matata, le jeune frère du Premier ministre comme dans une république bananière s'est présente à l'aéroport international de N'djili avec 29 millions de dollars américains. Matata a toujours dit qu'il n'y a pas du "Pognon" pour les fonctionnaires impayés. Christian Matata est conseiller financier de la Rwabank qui a financé l'achat des cercueils volants de Congo Airways. Combien de fois, Christian Matata est passé à N'djili avec ses 29 millions de dollars us sans qu'il soit interpellé ? Pourquoi seulement cette fois-ci ? Matata Pognon, technocrate de pacotille est un mafieux du régime d'alias Joseph Kabila.

Pendant que le peuple congolais croupit dans la misère noire, les apparatchiks se promènent avec des millions du pillage.

24/06/2016

RDC: Célestin Kanyama, policier ripou et tortionnaire des paisibles citoyens dans l'oeil du cyclone de l'administration américaine !

RDC: Célestin Kanyama, policier ripou et tortionnaire des paisibles citoyens dans l'oeil du cyclone de l'administration américaine !

.

Ce n'est pas avec son petit salaire de policier que les Etats-Unis menacent de saisir les avoirs de Célestin Kanyama, chef de la police congolaise. Ce n'est pas non plus avec son "Gondo" que celui que les Kinois surnomment "Esprit de mort" que Célestin Kanyama a placé ses avoirs au pays de l'Oncle Sam. Kanyama ripou et tortionnaire a-t-il trafiqué les organes de ses victimes qui se ramassent à la pelle, pour accéder rapidement au rang de ceux qui garnissent leurs comptes aux Etats-Unis ?

 

Alors que le régime d'imposture d'alias Joseph Kabila empêche toute manifestation, une obscure association dénommée "Café Kinois", payée et instrumentalisée par le régime projette d'organiser une marche qui irait de l'Inspection Provinciale de la police de Kinshasa en passant par le Boulevard du 30 Juin jusqu'à l'ambassade des Etats-Unis.

Surnommé "Esprit de mort" pour sa détestation par les Kinois, Célestin Kanyama est un fidèle de l'Eglise de Branham à Lemba-Righini, il est porteur d'armes y compris au sein de son Eglise. Né à Kananga au Kasaï-Occidental, à 55 ans le Général Célestin Kanyama a minimisé le fait qu'il était dans le collimateur de Human Rights Watch pour les accusations des meurtres et disparitions jeunes désœuvrés surnommés par les congolais Kulunas ! Il y a quelques semaines, Évariste Boshab, ministre de l'intérieur d'alias Joseph Kabial qui au cours d'une conférence de presse à Kinshasa, a présenté son rapport de l'opération Likofi, tonnant, menaçant des journalistes comme si ils étaient des petits gamins. Il était même question de recommencer cette odieuse opération.

Célestin Kanyama est le premier petit couteau que l'administration veut frapper au portefeuille.

Les vrais "Kulunas" au col blanc se pavanent à Kinshasa, zigouillant, pillant, s'enrichissant sur le dos des paisibles citoyens. Célestin Kanyama est un ripoux et tortionnaire qui n'a jamais servi la RDC mais le régime dictatorial.